Des hackers piratent une compétition de la NASA pour empêcher des jeunes filles noires de gagner.

Pour accompagner les élèves talentueux dans la réalisation de leurs projets, la NASA a organisé une compétition dénommée Optimus Prime Spinoff Promotion and Research Challenge. Le but de cette compétition est d’encourager les jeunes élèves à réaliser leurs rêves en rendant leurs projets plus factuels.

Dans ce contexte, plusieurs élèves américains participent à cette compétition dans le but de la gagner et d’avoir le privilège de visiter the Goddard Space Flight Center of NASA (centre principal de la NASA dédiée à la recherche scientifique) pour deux jours. Pendant ces deux jours, les gagnants auront l’occasion de côtoyer les astronautes pour approfondir leurs connaissances sur les thématiques liées à notre planète et au système solaire.

Qu’est-ce qui s’est vraiment passé?

Pour gagner, il faut non seulement gagner aux urnes via un système de vote, mais aussi avoir le vote du public sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, trois jeunes filles afro-américaines porteuses d’un projet de purification d’eau dans les fontaines des écoles, n’ont pas tardé à passer à l’action, pour faire connaitre leur projet sur les réseaux sociaux. Finalement, leurs efforts ont porté fruit et elles se sont hissées à la tête de la compétition. Mais malheureusement un groupe de hackers a piraté le système de vote pour mettre en avant d’autres élèves et saboter les résultats.

Les pirates ont prétendu que le projet des adolescents ne mérite pas de gagner la compétition, car le groupe était constitué de jeunes filles noires du lycée Banneker de Washington.

Délibération finale de la NASA

Suite au piratage, la NASA a décidé de suspendre les votes en déclarant ceci : « Malheureusement, on nous a rapporté que certains membres du public utilisaient les réseaux sociaux dans le but de s’en prendre à une équipe étudiante à cause de leur race, et encourageaient les autres à perturber la compétition et manipuler les votes. La NASA continue de soutenir l’éducation pour tous les américains, et encourage tous les enfants à viser les étoiles».

En outre, la NASA affirme détenir les bons résultats et a décidé finalement de reporter les résultats finaux à la fin du mois de Mai. To be continued

source: latestHackingNews et Negronews

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*